Que voir à Fès

FèsFès (ou Fez) est l’une quatre villes impériales du Maroc avec Marrakech, Rabat et Meknès. Située au nord du pays, entre le Rif et les contreforts du Moyen Atlas, c’est une cité très touristique.
Fondée en un premier temps en 789 par Idriss Ier sur la rive droite de l’oued Fas, c’est au départ une base militaire, mais dès 809, son fils Idriss II construit un quartier royal sur l’autre rive. Celle-ci accueille très tôt deux vagues de population d’artisans et commerçants, l’une venue d’Andalousie, l’autre de Kairouan (actuelle Tunisie).

Au 11ème siècle, le sultan Youssef Ben Tachfine réunit les deux cités en une seule, entourée de remparts; cela deviendra Fès el-Bali. Très vite la ville se développe et atteint son apogée au 14ème siècle avant d’entamer son déclin. Un séisme détruit partiellement la ville au début du 16ème siècle et Fès ne sera reconstruite qu’au 18ème siècle.

Fès, comme les autres villes impériales au fil des siècles, perd puis retrouve son statut de capitale. La signature du protectorat Français se fait à Fès en 1912, et à l’arrivée de Liautey elle perd définitivement son rang de capitale au profit de Rabat.

L’agglomération est très nettement divisée en deux : l’ancienne ville (la Médina) et la nouvelle, avec ses quartiers administratifs, édifiée sous le protectorat. La Médina elle-même est partagée en deux, avec Fès el-Bali (la vieille) qui est à l’origine de la cité et Fès el-Jedid (la demi-vieille), édifiée au 13ème siècle.

Fès compte 143 mosquées. Il ne faut pas oublier que l’intérieur des Mosquées est inaccessible aux non Musulmans, mais que l’architecture extérieure des monuments vaut très souvent à elle seule le détour.

Tous les ans, au début du mois de juin, le festival des musiques sacrées a lieu à Fès; tous les types de musiques des quatre coins du monde y sont représentés et les concerts sont pour la plupart donnés en plein air, dans différents lieux mais toujours dans un cadre magnifique.

Le célèbre couvre-chef de feutre rouge, le « Fez » doit son nom à la ville de Fès : au 19ème siècle, les ottomans adoptèrent ce chapeau pour remplacer le turban. Sa couleur est obtenue à partir d’une baie cultivée dans la région de Fès.

Que visiter à Fès

Le tour des remparts de la Médina est possible grâce un circuit de 16 Kilomètres qui longe réellement la muraille; il offre quelques points de vue magnifiques sur Fès, en particulier à partir des ruines des Mausolées des Mérinides. Cela donne aussi l’occasion d’admirer les 9 très belles portes de l’enceinte comme Bab El Guissa, Bab Ftouh, Bab Jdid qui permet d’accéder aux souks, ou Bab Boujloud près de la mosquée du même nom.
La meilleure visite se fera en déambulant au hasard de son inspiration, tous sens en alerte.

Que voir à Fès el-Jedid

– Le monument majeur est le Palais Royal dont la construction date du 13ème siècle. A l’entrée, trois portes de bronze monumentales confèrent une allure majestueuse à un domaine qui englobe plus de 70 hectares.

– On trouve dans le Mellah (l’ancien quartier Juif de la ville) de nombreux bijoutiers et orfèvres.

Que voir à Fès el-Bali

La Médina de Fès el-Bali est la plus grande du Maroc, et l’une des plus vaste au monde; elle est classée patrimoine mondial par l’Unesco depuis 1976. Elle possède plus de 10 000 rues, ruelles et impasses dans lesquelles il est un délice de se perdre. On y croise régulièrement des ânes chargés de marchandises.

Le Dar Batha : Ce palais Alaouite de la fin du 19ème siècle abrite le Musée des Arts et Traditions Populaires. Le bâtiment hispano-mauresque est intéressant de par son architecture et les objets exposés (poteries, bijoux, tapis…) sont remarquables.

La Mosquée Karaouiyine : Fondée au 9ème siècle par Fatima El Fihria, une musulmane originaire de Kairouan, c’est la plus ancienne université du monde Arabe coranique. Son nom lui vient du fait que le quartier dans lequel elle a été érigée était majoritairement habité par des réfugiés de Kairouan. Au cœur de la Médina, 14 portes s’ouvrent sur cette mosquée-université dont la bibliothèque est riche de plus de 30 000 volumes.

Le Quartier des Andalous : Au début du 9ème siècle, de nombreux Andalous rallient Fès suite à une insurrection Chrétienne en Andalousie. La Mosquée des Andalous a été fondée par Mariam, sœur de Fatima (cf Mosquée Karaouiyine). Son minaret décoré de faïences vertes, son imposant portail de cèdre sculpté et sa magnifique chaire de bois du 10ème siècle en font un monument incontournable. La Médersa Es Sahrij est une école coranique, au décor raffiné, dont le nom provient du bassin qui orne la cour.

La Fontaine En Nejjarine : C’est sans doute la plus belle fontaine de Fès, abritée par un auvent de bois de cèdre, au milieu d’une jolie place encadrée d’échoppes d’ébénistes.

La Médersa Bou Inania : Cette Médarsa Mérinides du 14ème siècle construite par le sultan Abou Inan présente une décoration somptueuse et les proportions architecturales en font un bâtiment majestueux.

Le Carillon de Bou Inania : C’est un véritable chef d’œuvre de l’art Maure que cette université Islamique construite au 14ème siècle.

La Médersa Attarine : Du début du 14ème siècle, cette école coranique doit son intérêt à sa magnifique entrée, ses harmonies de marbre, de cèdre et de faïences vernissées.

La Zaouïa de Moulay Idriss : C’est le tombeau de Idriss II, le saint patron de la ville. C’est le lieu de pèlerinage de Fès. Sans pouvoir y entrer, on pourra cependant apercevoir l’intérieur par la porte des femmes.

La Kissaria : Marché couvert qui abrite principalement des étals de tissus, broderies, et passementeries, fils et babouches brodées, tous superbes et d’excellente qualité.

Dar El Magane : C’est une horloge hydraulique du 14ème siècle qui fonctionnant avec des billes.

Les souks et les ateliers des artisans : Le souk des épices est le plus coloré, le quartier des tanneurs le plus odorant et sans doute le plus impressionnant, celui des forgerons, le plus bruyant… Tous les articles s’y trouvent et les artisans de Fès ont une excellente réputation. Au-delà de l’achat des souvenirs, c’est toute une économie artisanale qui se visite dans les souks et ateliers, pour le plaisir des sens… et ramener quelques souvenirs de votre séjour au Maroc.

Photos de Fès

Vidéo de Fès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *