Que voir à Cesky Krumlov

Český KrumlovDans la Bohême du sud, une petite ville médiévale de la Tchécoslovaquie attire chaque année de très nombreux visiteurs du monde entier. Il faut dire que la cité de Český Krumlov datant du 12ème siècle à une vingtaine de kilomètres de České Budějovice (Budweis pour les intimes) et 140 kilomètres au sud de Prague est un véritable joyau, lotie dans une boucle de la Vltava, le même cours d’eau qui fait son entrée majestueuse dans la capitale tchèque.

L’histoire de Český Krumlov a commencé avec la construction d’un château sur une colline surplombant la rive gauche de la Vltava (la Moldau en allemand), contrôlant une des principales voies de communications de la Bohême, territoire qui fut conquis au 11ème siècle par Čech et ses frères Lech et Rus, selon la légende.

Le Château de Český Krumlov est très certainement l’édifice le plus emblématique de la ville, mais ce sera sans doute le dernier lieu que vous visiterez après avoir déambulé avec plaisir dans les ruelles tortueuse et parfois très pentues de la cité blottie dans un méandre de la rivière.

Une grande part du charme de Český Krumlov réside dans le fait que la cité est entièrement consacrée aux piétons, vous préservant ainsi du bruit des automobiles et vous permettant ainsi de flâner dans ses rues sans vous soucier du trafic automobile ou presque, puisque seuls les habitants et les taxis peuvent y circuler selon certaines restrictions.

Mais attention, ce qui est un avantage quand on se retrouve dans la peau du visiteur est souvent un casse-tête pour ceux qui veulent accéder à Český Krumlov en voiture parce qu’ils y ont réservé une chambre d’hôtel. Sachez que les voies d’accès à Český Krumlov ne sont pas évidentes à trouver et que l’on ne vous permettra que d’y laisser votre véhicule que quelques instants, le temps de déposer vos bagages et de repartir vous garer en dehors de la cité médiévale. A l’extérieur d’immenses parkings ont d’ailleurs été aménagés pour accueillir les très nombreux touristes venus de partout.

Les voitures sont donc très peu nombreuses au cœur de la cité médiévale de Český Krumlov, contrairement aux piétons qui envahissent ses rues avec plaisir, remontant le temps en découvrant de magnifiques édifices bâtis datant du Moyen-âge et de la Renaissance.

Alors par où commencer la visite de Český Krumlov ? Tout dépendra de l’hôtel que vous aurez choisi (même si la cité peut être visitée dans la journée), mais un des meilleurs points de départ se trouve à l’est de la cité, sur la route 160 (ou rue Objížďková) menant à la frontière autrichienne. Sur votre droite, en face de la Pension Ingrid, la rue Kaplická vous fera entrer dans la cité par la partie la plus haute (si on excepte le château), vous offrant ainsi une vue d’ensemble de ce que vous allez découvrir.

Dans la rue Kaplická vous passerez devant le petit Théatre municipal de Český Krumlov et très rapidement un petit mirador vous offrira un beau point de vue sur la cité et la Vltava avec la tour du château à l’horizon. Quelques dizaines de mètres plus loin vous vous retrouverez devant l’entrée du Musée Régional situé juste en face de l’Hôtel Růže qui occupe un très bel et vaste édifice construit en 1659.
Le Musée Régional occupe lui aussi un bel édifice baroque datant de 1652 et possède une esplanade où vous pourrez contempler la cité médiévale dans son ensemble.

La rue Kaplická se prolonge ensuite par la rue Horní bordée de belles demeures anciennes, de boutiques, d’hôtels et de restaurants, avant d’arriver sur la Place Svornosti. Sur votre gauche vous découvrirez l’entrée de la Basilique Saint-Guy (ou Saint-Vitus) de style gothique bâtie entre 1407 et 1438 sur l’emplacement d’une première église datant de 1309, un des édifices les plus importants de Český Krumlov.

A côté de l’église la rue Kostelni est une petite ruelle sinueuse qui vous permettra de contourner l’édifice religieux pour rejoindre un des ponts sur la Vltava pour mieux apprécier l’architecture de la Basilique Saint-Guy de l’autre côté de la rivière, découvrant au passage l’édifice imposant du Collège Jésuite. C’est dans ce quartier que l’on pourra voir la Synagogue de style néo-roman de Český Krumlov au bout de la rue Linecká (Rue Linz).
En vous promenant le long du Parc Městský le long des berges de la Vltava vous pourrez voir non seulement les façades de l’Hôtel Růže et des autres demeures des rues Kaplická et Horní qui surplombent la rivière, mais aussi une belle petite chapelle.

Ceux qui disposent de suffisamment de temps pour musarder autour de la ville en profiteront pour se promener le long de la rue Rybářská, une rue piétonne qui longe la Vltava et vous conduira jusqu’aux pieds du château.
Mais pour poursuivre la visite de la cité médiévale il est préférable de retraverser le pont pour reprendre la rue kostelní et rejoindre la Place Svornosti située à moins de 100 mètres de la Basilique Saint-Guy sur votre gauche.

La Place Svornosti est la place centrale de Český Krumlov, une très belle place entourée de maisons à l’architecture typique de la Bohême abritant des hôtels, des restaurants et des bars, l’office de tourisme et la mairie occupant un beau bâtiment du début du 17ème siècle aménagé à partir de deux édifices anciens de style gothique dont l’un d’eux abrite une cloche datant de 1520 et qui servait à appeler es conseillers municipaux.

Au milieu de la place se trouve une belle fontaine renaissance dominée par la Colonne de la Peste, un monument que vous retrouverez dans de nombreuses villes tchèques et d’Europe centrale.
La Colonne de la Peste de la Place Svornosti est dominée par la statue de la Vierge et entourée de huit saints, patrons de la ville chargés de protéger les habitants contre cette redoutable maladie à l’époque médiévale. Les spécialistes reconnaîtront les statues de Saint Venceslas, Saint Guy, Saint Jean Baptiste, Saint Jude Thaddée, Saint François Xavier, Saint Sébastien, Saint Gaétan de Thiene et Saint Roch. Ces statues ont été réalisées par le sculpteur pragois Matěj Václav Jäkel entre 1714 et 1716.

A gauche de la Mairie une entrée vous permettra d’accéder au Musée de la Torture occupant les salles souterraines de l’édifice. Vous y verrez les effroyables instruments utilisés à l’époque médiévale, une dizaine de personnages en cire mis au supplice, et de nombreuses gravures historiques regroupées dans cet espace couvrant 400 m² de superficie. Dans ces caves, des effets spéciaux sont utilisés pour reconstituer l’atmosphère de l’époque avec par exemple une sorcière sur le bûcher ou la décapitation d’un hérétique.

A partir de la Place Centrale plusieurs ruelles vous feront découvrir d’autres lieux intéressants de la cité comme le Wax Museum de la rue Kájovská où sont exposés plusieurs personnages en cire tels que les seigneurs de Rosenberg qui ont régné sur Český Krumlov durant 300 ans, l’empereur Rodolphe II qui a pris possession du château en 1602, mais aussi des personnages plus actuels comme le Pape Jean-Paul II, le Président tchèque Václav Havel et même le chanteur Mick Jagger.

Dans la rue Kájovská comme dans la rue Široká, admirez les superbes façades des maisons décorées de belles peintures en trompe-l’œil. C’est au numéro 70 de la rue Široká que se trouve le Centre d’Art Egon Schiele consacré à ce peintre autrichien controversé qui a passé plusieurs années à Český Krumlov pour y trouver l’inspiration. Cette galerie vous propose d’en savoir davantage sur Egon Schiele mais aussi de découvrir de nombreuses œuvres d’art contemporain réalisées par différents artistes.

Au bout de la rue Široká un pont en bois vous permettra de rejoindre une petite île de la Vltava située juste en face du château. On y verra l’ancien Moulin de Krumlov avec sa roue à aube sur ce bras de la rivière et vous apprécierez le paysage en vous promenant sur cette petite île.
De là vous aurez la possibilité de vous rendre au château ou de revenir vers les centre de Český Krumlov par un autre petit pont en bois.

C’est en parcourant la rue Panská que vous découvrirez le Muzeum vltavínů, un musée unique au monde puisque c’est le seul à être consacré à la moldavite, une pierre étrange de couleur vert olive et qui se forme suite à l’impact d’une météorite. Cette pierre est particulière à la région de la Bohême et certains lui attribuent des pouvoirs bénéfiques pour la santé. Que vous y croyez ou que vous appréciez cette pierre pour sa beauté, vous aurez l’occasion d’acheter des bijoux réalisés avec de la moldavite dans le musée.

Galerie Photo I

Depuis la Place centrale vous pourrez prendre la rue Radniční très animée avec ses nombreux bars pour rejoindre au nord de la cité le pont principal qui permet de rejoindre le quartier du Latrán de l’autre côté de la rivière, aux pieds du château. Sur ce pont vous pourrez voir deux statues représentant le Christ et Saint-Jean Népomucène, et vous bénéficierez à la fois d’une belle vue sur le château et la cité médiévale.

Le quartier du Latrán fut une des parties de la cité qui s’est développée le plus tôt et la rue Latrán est aujourd’hui une rue où se concentrent de nombreuses boutiques et galeries d’art.
C’est au début de la rue Latrán que se trouve le Musée des Marionnettes au numéro 6, des marionnettes en bois provenant du Théâtre National des Marionnettes exposées dans l’ancienne Cathédrale Saint Jobst qui fut fondée en 1334 par Peter I. von Rosenberg, reconstruite dans un style Renaissance entre 1596 et 1604 par Peter Wok von Rosenberg.
En prenant sur la droite la rue Nové Město vous arriverez jusqu’à la Brasserie Eggenberg qui produit une bière de qualité depuis 1662.

C’est en face du Musée des Marionnettes que vous découvrirez un escalier à gauche d’une belle petite maison et qui vous permettra de monter jusqu’au château (Hrad).
Le Château est l’ensemble architectural le plus grandiose de Český Krumlov avec sa haute tour ronde dominant la Vltava, symbole des la puissance de la famille Rosenberg qui régna sut la ville pendant trois siècles.
L’histoire du château remonte au 13ème siècle quand la famille Vitkovci fit construire une forteresse de style gothique sur une colline connue sous le nom latin de « Castrum Crumnau » ou en vieil allemand « Crumbenowe » aux alentours de l’année 1240. Mais c’est la famille Rosenberg qui s’en empara en 1302 et qui allait en faire au cours des siècles un des plus beaux édifices de style Renaissance de la Bohême.

Avec quarante bâtiments répartis autour de cinq cours et sept hectares de jardins, autant dire qu’il faudra réserver un peu de temps pour visiter ce magnifique château qui mêle styles Gothique, Renaissance, Baroque et Rococo avec bonheur.

C’est par la Rue Latrán que l’on découvrira l’entrée principale du Château de Český Krumlov en pénétrant dans la Première Cour par la Porte-Rouge. Cette cour est surtout entourée de bâtiments fonctionnels comme le Solnice qui servait de grenier ou d’entrepôt, la Pharmacie avec sa façade recouverte de sgraffites (dessins gravés de style Renaissance), les écuries, la maison du Burgrave (le commandement militaire), une ancienne Brasserie datant de 1561, l’hôpital et les logements des fonctionnaires.

On accède à la Deuxième Cour en passant entre deux bastions défensifs imposants gardant le pont qui permet de franchir le profond fossé au fond duquel vous pourrez voir des ours, symbole de la relation de la Famille Rosenberg avec celle des Orsini, une des familles italiennes les plus puissantes à l’époque médiévale et durant la Renaissance.
Autour de cette cour vous pourrez voir le Hradek (Petit Château) et sa magnifique tour du sommet de laquelle vous aurez une vue imprenable sur Český Krumlov et les bâtiments du château. On y verra aussi le Nouveau Burgrave et l’Hôtel de la Monnaie.

Un portail portant les emblèmes des Rosenberg, des Eggenberg et des Brandebourg permet d’accéder à la Troisième Cour du château, une cour plus étroite mais entourée de bâtiments résidentiels dont les façades présentent de magnifiques peintures murales représentant des scènes de la mythologie grecque et romaine. C’est à la famille Schwarzenberg, qui prit possession du château au 18ème siècle, que l’on doit la restauration de ces bâtiments.

La Quatrième Cour est reliée elle aussi par un portail à la précédente, et présente de beaux édifices de style Renaissance construits sous le règne des Rosenberg. Comme la cour précédente, on y verra aussi de belles peintures sur les façades des bâtiments.

C’est par l’impressionnant Pont en Manteau que l’on accèdera à la Cinquième Cour, un couloir de trois étages reposant sur d’imposants piliers formant de grandes arches et qui permet d’arriver à ce qu’on appelle le Château Haut. De ce couloir vous profiterez également d’une belle vue sur la cité médiévale au sud et les jardins royaux au nord.
C’est ce même couloir qui relie la Salle des Masques avec ses belles peintures en trompe-l’œil au Théâtre Baroque du Château.

Après avoir passé du temps à visiter les nombreuses salles très luxueuses du château, vous découvrirez de l’autre côté du couloir la belle maison Renaissance abritant le Théâtre Baroque avant de terminer la visite de Český Krumlov en vous promenant dans les immenses Jardins du château avec la magnifique fontaine formée par quatre cascades et des sculptures de nymphes, sans oublier de passer devant l’édifice de l’école d’équitation d’été datant de 1746 et de style rococo viennois.

Galerie Photo II

Vidéo de Český Krumlov

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *