Que voir à Rome

RomePlus de deux mille ans d’histoire vous attendent à Rome. C’est sans doute pour cela que l’on appelle la « Ville éternelle », une cité qui a conservé les vestiges de son passé le plus lointain, un véritable musée à ciel ouvert qui enchantera à la fois les passionnés d’art, d’histoire et ceux qui recherchent un cadre romantique pour y passer un agréable séjour.

Rome n’est sans doute pas la ville la plus animée d’Italie, même si une bonne ambiance règne sur la Piazza Navona ou la Piazza di Spagna de jour comme de nuit; dans ce domaine la « Ville éternelle » est surpassée par des villes espagnoles comme Madrid, Barcelone où la population a pour coutume d’envahir le centre ville à la nuit tombée.
Cependant, la richesse du patrimoine architectural de Rome attire de très nombreux visiteurs des quatre coins du monde, des visiteurs éblouis par la beauté des édifices et des monuments qu’ils découvriront dans cette ville unique au monde.

D’ailleurs le problème avec Rome c’est qu’il y a tellement de choses à voir qu’on ne sait pas par où commencer, mais si on veut être logique on débutera la visite en découvrant ses origines en se dirigeant vers le Mont Palatin où la ville a été fondée au 10ème siècle avant J.C.
Le Mont Palatin c’est une des fameuses 7 collines de Rome du sommet de laquelle on pourra observer le Forum Romain et le Cirque Maximus. C’est sur le Mont Palatin que les empereurs romains firent construire leur palais et on y verra les vestiges de la Domus aurea, la Domus Augustana, la Domus Flavia, la Domus Severiana, le Stadium Palatium et d’autres ruines.

C’est à peu de distance du Mont Palatin que se trouve le symbole majeur de la ville de Rome, le Colisée. Construit à partir de 72 après J.C c’est un immense amphithéâtre de 57 mètres de hauteur qui pouvait accueillir jusqu’à 75 000 spectateurs. Devant le Colisée vous verrez quelques centurions disposés à prendre la pose avec vous pour immortalisé votre visite à Rome sur une photo.

Après avoir visité le Colisée vous vous dirigerez vers le Forum Romain, un site archéologique où abondent les vestiges de nombreux temples et monuments comme le temple de Vespasien, le temple de la Concorde, le temple de Saturne, le temple de Vesta, la basilique de Maxence, l’arc de Septime Sévère, la basilique Julia, la maison des Vestales, le temple des Dioscures, le temple d’Antonin et Faustine ou l’arc de Titus.

Au nord-est du forum on rejoindra le Capitole, une autre colline de Rome où se trouvent les Musées du Capitole sur la Piazza del Campidoglio sur laquelle se dresse la statue équestre de Marc-Aurèle.
Ces musées très intéressants où l’on pourra voir de très belles statues et peintures se trouvent juste à côté de la Basilique Sainte-Marie D’Aracœli à laquelle on accède par un escalier interminable, et de l’immense Monument a Victor-Emmanuel II qui domine la très belle Piazza Venezia.

A l’est de ce monument s’étend le Forum de Trajan avec les Marchés de Trajan et la magnifique Colonne Trajane et son bas-relief d’une très grande beauté qui s’enroule en spirale jusqu’au sommet, une colonne en marbre de Carrare de près de 40 mètres de hauteur en incluant le socle et la statue de Saint-Pierre qui la domine, remplaçant celle de Trajan qui s’y trouvait jusqu’en 1587.
Juste à côté de la colonne on verra deux des nombreuses églises de Rome, l’église Santa Maria di Loreto et l’église Santissimo Nome di Maria al Foro Traiano.
Autour de la Piazza Venezia toute proche on découvrira d’autres palais, musées et églises, une telle profusion de monuments que vous ne saurez plus où aller.

Mais comme Rome ne s’est pas faite en un jour, il faudra prendre votre temps pour la visiter et certainement y revenir pour en découvrir davantage.
Depuis la Piazza Venezia vous rejoindrez la célèbre Fontaine de Trévi à 600 mètres au nord-est, un des sites les plus fréquentés de Rome avec de nombreux touristes du monde entier souhaitant se faire prendre en photo devant le monument immortalisé par Anita Ekberg s’y baignant en robe de soirée sous les yeux de Marcello Mastroianni dans le film « La dolce Vita » de Federico Fellini.
Il faudra jouer des coudes pour prendre une photo présentable de la magnifique fontaine adossée au Palais Poli, ou attendre le moment propice. En attendant vous pourrez déguster une bonne glace proposée par les différents glaciers qui entourent la Piazza di Trevi.

A seulement 300 mètres de la fontaine se trouve la Piazza del Quirinale située en face de l’immense Palais du Quirinal dont la construction a été ordonnée en 1583 par le Pape Grégoire XIII. Au sommet de la colline du Quirinal, la plus élevée des sept collines de Rome, le Palais couvre une superficie de 110 000 m² et il est le siège de la Présidence de la République Italienne depuis 1948.
En longeant le palais par l’est on verra de somptueuses villas et jardins avant d’arriver au Palais Barberini qui abrite la Galerie nationale d’art ancien.

Pour alléger la visite on pourra découvrir le secteur du Quirinal, le Palais Barberini et la Fontaine de Trevi un autre jour en prenant le métro jusqu’à la station Barberini, et de la Piazza Venezia on se rendra au Panthéon situé à 600 mètres au nord-est, sur la Piazza della Rotonda. Construit à partir de 27 avant J.C, on admirera son immense coupole de 43 mètres de diamètre, la plus grande coupole du monde réalisée en béton non armé.
Après un moment de détente sur une terrasse de la Piazza della Rotonda vous vous dirigerez ensuite vers la Piazza Navona, une des plus belles places de Rome.

La Piazza Navona est une très longue place aménagée sur les ruines du stade de Domitien, ce qui explique sa forme très allongée. C’est un des lieux les plus charmants de Rome avec ses belles fontaines, son obélisque, ses églises et ses belles demeures bourgeoises qui l’entourent.
Occupée par un marché artisanal, des saltimbanques et des artistes, la Piazza Navona possède aussi de nombreux restaurants et bars, le lieu idéal pour y dîner le soir après avoir marché longuement dans les rues de Rome.

A 300 mètres au sud de la Piazza Navona on en profitera pour se rendre au Campo de’ Fiori où se dresse la statue de Giordano Bruno et sur laquelle se déroule tous les jours un marché. Dans le quartier du même nom on pourra voir de nombreux palais dont le Palais Farnèse sur la place du même nom et qui abrite l’Ambassade de France dans un très bel édifice de style Renaissance datant du 16ème siècle.

Photos de Rome (Galerie I)

A 500 mètres au nord de la Piazza Navonna vous arriverez en face du Palais de Justice de Rome en franchissant le Pont Umberto Ier qui traverse le Tibre. C’est de là que vous vous dirigerez vers un des sites les plus visités de la capitale italienne : La Cité du Vatican.

En se dirigeant à l’ouest vers cet État indépendant au cœur de Rome, vous passerez devant le Castel Sant’Angelo (Château Saint-Ange) dont la construction remonte à l’époque du règne de l’empereur Hadrien qui souhaitait en faire son mausolée. De son sommet dominé par la statue d’un ange, une très belle vue s’offre à vous sur le Tibre, la Cité du Vatican et d’autres monuments de la ville. Juste en face du château, un autre pont enjambe le Tibre, le Pont Saint-Ange construit en 134 et sur lequel se dressent les statues d’une dizaine d’anges et celle de Saint-Pierre.

De là, moins de 200 mètres vous sépare de la Via della Conciliazione, la grande avenue bordée d’ambassades qui mène à la Place Saint-Pierre qui peut accueillir 150 000 fidèles en face de la Basilique Saint-Pierre, l’édifice religieux le plus important du culte catholique.
La Basilique Saint-Pierre est un édifice admirable, aussi bien de l’extérieur comme à l’intérieur, mais il faudra passer les contrôles de sécurité pour pénétrer dans les lieux. Autant dire qu’il faudra être patient et que vous ne serez pas seuls à vouloir découvrir les œuvres d’art que renferme cette basilique considérée par beaucoup comme un lieu de pèlerinage.
On y admirera son incroyable coupole culminant à 136 mètres de hauteur, les nombreuses statues de saints, de papes, de personnages illustres et la célèbre Pieta de Michel-Ange, une œuvre que vous ne pourrez pas manquer puisque c’est là que s’entassent le plus de visiteurs.
Sous la Basilique se trouve la Nécropole du Vatican où les visiteurs pourront voir ce que l’on pense être la Tombe de Saint-Pierre, le premier évêque de Rome et le gardien des clefs du Paradis.

Au nord de la Basilique Saint-Pierre on ne manquera surtout pas la visite des Musées du Vatican qui conservent de magnifiques collections de statues et de peintures. Comme pour la Basilique, il faudra patienter en faisant la queue pour entrer dans ce qui est considéré comme un des plus beaux musées du monde, là où vous pourrez voir une des plus belles attractions de Rome, la fameuse Chapelle Sixtine, le chef d’œuvre de Michel Ange. A l’intérieur de cette chapelle on ne sait plus où poser les yeux pour admirer les nombreuses peintures réalisées par le plus célèbre artiste italien. Et Vous ferez bien sûr comme tout le monde, vous lèverez les yeux au ciel pour découvrir sur la voûte Adam touchant presque du doigt l’index de son créateur.

Depuis les Musées du Vatican il sera préférable de prendre le métro à la station Ottaviano située à 500 mètres au nord-est sur la Via Giulio Cesare afin de rejoindre la station Spagna qui se trouve juste en face de la Villa Médicis, un beau palais sur la colline du Pinto et qui abrite l’Académie de France.

De la Villa Medici on rejoindra le célèbre escalier romain descendu par de nombreuses stars de la mode, l’escalier de la Trinité-des-Monts juste en face de l’église du même nom et qui mène à la Piazza di Spagna un des hauts lieux du tourisme à Rome.
Cette place triangulaire est surtout connue pour ce magnifique escalier en marbre de style baroque construit en 126 et comptant 138 marches. Au centre de la place on admirera la Fontaine Barcaccia réalisée par le sculpteur italien Pietro Bernini et on profitera de l’ambiance de ce quartier très chic en parcourant la Via Condotti où se sont installées les boutiques de mode les plus réputées.

La Via Condotti comme la Via delle Carrozze ou la Via della Croce vous mèneront de la Piazza di Spagna jusqu’à l’église San Carlo al Corso située juste en face du Mausolée d’Auguste sur la Piazza Augusto Imperatore. C’est en face de cette place, au bord du Tibre, que se trouve l’Ara Pacis, un musée qui abrite l’Autel de la Paix Auguste, un monument magnifique que fit construire l’empereur Auguste entre 13 et 9 avant J.C.

En prenant au nord la Via di Ripetta on arrivera vers une autre place très connue de Rome, la Piazza del Popolo où se dresse un obélisque venant d’Héliopolis et rapporté par l’empereur Auguste, et entourée par de belles fontaines et les églises jumelles de Santa Maria in Montesanto et Santa Maria dei Miracoli faisant face à ‘église Santa Maria del Popolo.

A l’ouest de la Piazza del Popolo s’étendent de magnifiques jardins de la Villa Borghèse où l’on pourra visiter la Galerie Borghèse qui possède une belle collection de sculptures et de peintures, le Musée national étrusque de la villa Giulia, la Galerie nationale d’art moderne et contemporain et d’autres musées.

Pour compléter votre visite de Rome vous pourrez visiter d’autres églises comme la Basilique Sainte-Marie Majeure proche de la Gare Centrale, la Basilique Sainte-Croix-de-Jérusalem sur la Piazza di Santa Croce in Gerusalemme, la Basilique Saint-Jean-de-Latran considérée comme une des plus belles et des plus importantes de la ville puisqu’elle fut la première église à être consacrée en 324, et les Thermes de Caracalla situés au sud du Colisée et du Cirque Maximus.

Photos de Rome (Galerie II)

Vidéo de Rome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *